Le 20118 Sagone, Programme Eps Bac 2021, Vélo Libre-service Vannes, Circuit Vélo Vallée De Chevreuse, La Place Neuilly, Dessiner Une Terrasse En Perspective, Da Vinci Sarre Union Carte, Brasserie à Rouen, île De Sumatra, Location Chambon-sur-lac Particulier, "/>

Famille : Orchidaceae, Angraecum cucullatum Les espèces endémiques de La Réunion : top 15, Programme du 20 décembre « Fêt Kaf » 2017, Les 10 randonnées à faire en famille à La Réunion, Les choses à ne surtout pas faire par superstitions, Inscrivez-vous à la newsletter et recevez des idées insolites et des bons plans, Masque de beauté aux plantes et aux fruits de La Réunion, Grand-Bassin, le dernier jardin authentique de La Réunion. Angraecum striatum Thouars Les espèces endémiques n'existent que sur l'île de la Réunion et les espèces indigènes étaient présentes avant l'arrivée de l'homme. Et parfois il faut simplement prendre le temps de prendre le temps . Le Grand Nord : les Hommes. La grande caractéristique de cette plante est son hétérophyllie. Il a la particularité d’être très grand et peut atteindre jusqu’à vingt mètres de hauteur. Son plumage est gris ou brun. Les forêts tropicales humides favorisent quant à elles les épiphytes : lycopodes, orchidées, pipéracées…Les fougères colonisent les lieux et participent à cette image de … Astelia hemichrysa (Lam.) On peut l’observer essentiellement planant au-dessus des forêts ou des ravines, dans une zone comprise entre 500 et 1 500 mètres d’altitude. Arbrisseau ou arbuste endémique de la Réunion et pouvant atteindre 3 à 4 m de haut, il se trouve en moyenne altitude (en dessous de 1000m). Très rare à La Réunion, on ne trouve le Tuit-Tuit que sur 12 km² dans la Réserve Naturelle de La Roche Écrite au nord de l’île. Espèce endémique de la Réunion, très rare dans la nature, mais aujourd’hui très présente dans les jardins créoles, il n’existe qu’à basse altitude, sans doute en zones semi-sèches. On le trouve principalement sur les hauteurs de l’île. Ambaville Blanc, www.mi-aime-a-ou.com. Voici quelques-unes de mes photos de plantes et de fleurs photographiées au gré de mes promenades dans des jardins ou dans les forêts des hauts de l'île. Angraecum undulatum (Cordem.) Angraecum ramosum Thouars Le faham, orchidée sauvage, pousse dans les forêts des hauts de notre île de la Réunion. Elle pousse dans les zones semi-sèches de l’ouest de La Réunion. Si la flore indigène de l’île présente une diversité végétale relativement réduite, elle offre une forte endémicité (28,0 % pour l’endémisme strict et de 46,6 % pour l’endémisme total) lui conférant une importance patrimoniale à l’échelle mondiale. Blechnum marginatum (Fée) Kuhn L’oiseau reste cependant rare, car menacé par l’activité de l’homme. Ce petit arbuste peut mesurer entre 1 et 5 mètres de hauteur. lineatum Amauropelta strigosa (Willd.) À La Réunion, les jardins fleuris des cases créoles sont inscrits dans la tradition et dans l’art de vivre local.Avec une grande diversité d’espèces, de formes et de couleurs, ses plantes attirent le regard et se marient à la perfection avec l’architecture traditionnelle créole. Par opposition aux espèces exotiques, introduites par l'homme. Reboiser la forêt semi-seche de la grande chaloupe. Angraecum bracteosum Balf. En poursuivant votre navigation sur ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Un espace pour vous faire découvrir les plantes de la Réunion autrement. Des découvertes. Il existe à La Réunion plusieurs espèces d’Ambaville. La diversité de ses micro-climats et l’importante tradition des jardins créoles dans la culture réunionnaise participent directement à maintenir ce joyau de nature. Il est assez commun et on le trouve dans les forêts sèches, dans les forêt humides de Bois de Couleurs et dans les landes jusqu’à 2000 m d’altitude. Cette liste répertorie par nom scientifique les espèces végétales arbustives ou arborescentes (y compris les monocotylédones et les fougères) indigènes de La Réunion, c’est-à-dire celles qui étaient présentes naturellement dans les forêts, savanes et maquis de l'île avant la colonisation humaine. Pépinière traditionnelle alternative à la Réunion spécialisée dans la diversité de plantes endémiques, indigènes et exotiques, immense choix de tailles, sans produits chimiques de synthèse, cultivées en circuits courts et locaux, avec des terres, compostes et scories péi. Le Tec-Tec, espèce protégée à La Réunion, est un petit oiseau très familier et curieux. Il existe plusieurs variétés de Mahots. Phylica nitida Lam L’Ambaville blanc ou Ambaville blanche fait partie des espèces endémiques de l’île. Parmi eux, le Petit Mahot est endémique de La Réunion. L'endémisme régionale est à l'échelle des Mascareignes : La Réunion, l'île Maurice et Rodrigues, soit 153 espèces. Famille : Pteridaceae, Amauropelta salazica Ses hauteurs sauvages sont devenues un parc national appelé parc national de La Réunion … Asplenium daucifolium Lam. Ses fleurs sont rougeâtres. Parmi les 600 000 plants utilisés pour la réalisation de ce projet, on retrouve deux types de plantes : Les espèces endémiques et indigènes : les indigènes sont les plantes qui sont arrivées sur lîle de manière naturelle et qui ont accueilli, nourri, abrité et soigné les hommes dès leur arrivée. Plante rare, même à l'état naturel en forêt, ses infusions sont idéale en … Kunth Espèce endémique de La Réunion et l’île Maurice, elle se fait de plus en plus rare.. On peut la retrouver sur les hauteurs et dans les forêts de l’île. Le Petit Mahot. Page suivante. La redécouverte d’Hibiscus fragilis DC. La Réunion présente un fort taux d'endémisme, surtout végétal. Réunion (île de la) ... Endémique. Si la flore indigène de l’île présente une diversité végétale relativement réduite, elle offre une forte endémicité (28,0 % pour l’endémisme strict et de 46,6 % pour l’endémisme total) lui conférant une importance patrimoniale à l’échelle mondiale. Cette plante est hétérophylle. Le quinquina peut pousser à toutes les altitudes sauf en bord de mer à cause de l’air salin ; mais elle est exigeante en eau.. Peu fourni en branches, cet arbre pousse droit. L’Ambaville blanc ou Ambaville blanche fait partie des espèces endémiques de l’île. LES FLEURS LES PLANTES ET LES ARBRES Pour compléter, je vous propose d'admirer ce diaporama : La diversité de ses micro-climats et l’importante tradition des jardins créoles dans la culture réunionnaise participent directement à maintenir ce joyau de nature. Comme le Tec-Tec, le Zoizo la Vierge est peu farouche et curieux, suivant parfois les passants aux abords des sentiers forestiers. Tuberculose: Niveau d'incidence de la TB: < 30 cas/100 000 habitants/année. Le quinquina peut pousser à toutes les altitudes sauf en bord de mer à cause de l’air salin ; mais elle est exigeante en eau.. Peu fourni en branches, cet arbre pousse droit. Il peut atteindre jusqu’à 10 mètres de hauteur. Hubertia ambavilla Bory Famille : Olacaceae, 8 page(s), vous êtes sur la page - 1 -     Les endémiques sont des plantes indigènes qui ont subi une mutation génétique et sont ainsi devenues des espèces uniques au monde, et donc espèces endémiques de la Réunion. Endémique de la Réunion, cette belle plante ressemble à une fougère mais n'en est pas une. Branle blanc arbuste endémique. La Réunion, une île qui se situe entre particularisme et universalisme, héberge de nombreuses espèces végétales. Elle est protégée car menacée d’extinction à cause des éclairages urbains. Ses hauteurs sauvages sont devenues un parc national appelé parc national de La Réunion le 5 mars 2007. Source Association APLAMEDOM de la Réunion . Le mâle possède un plumage plutôt noir et blanc sur le ventre et la femelle est plus grisâtre. 30 % de la superficie de La Réunion sont encore occupés par des types de végétation primaire, celle qui existait avant l'arrivée de l'homme, il y a trois siècles et demi. En Savoir plus. En quoi les plantes endémiques participent-elles au… Famille : Anacardiaceae, Bois d'effort Schltr Arnottia mauritiana A. Liste par nom scientifique de La Flore Endémique. C'est un arbre au tronc puissant dépassant souvent un mètre de diamètre. C’est un arbrisseau très ramifié mesurant 2 à 4 m de hauteur au feuillage très dense de couleur vert clair et aux petites fleurs blanches ou jaunes. Schltr Espèce endémique de La Réunion. Présent sur les hauteurs de l’île, il accompagne souvent les promeneurs sur les sentiers de randonnée. Il faut avoir que de nombreux quartiers des Hauts doivent leur nom au Bois de Nèfles. Olax psittacorum (Lam.) Espèces endémiques. Écrin exceptionnel de biodiversité, l’île de La Réunion propose une importante flore endémique, indigène et exotique. Sophora denudata. L'Île de la Réunion répertorie à ce jour 34 espèces de Lépidotères (dont 7 endémiques). Famille : Combretaceae, Benthamia latifolia Il se trouve principalement dans les forêts des hauts, entre 700 et 2 000 mètres d’altitude. Un nom vernaculaire ou nom commun est un nom usuel, en langue locale, donné à une ou plusieurs espèces animales ou végétales dans son pays ou sa région d'origine. à l’île de La Réunion confirme l’endémicité de l’espèce sur deux îles des Mascareignes (Malvaceae) Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Admirez les fleurs rouges des Flamboyants pendant l’été austral entre novembre et février. Famille : Hernandiaceae, Bois blanc rouge Acacia heterophylla. Le Bois de Nèfles, Bois de Nèfles à petites feuilles ou Bois de nèfles des hauts est un arbuste commun dans les forêts  de 200 à 1 800 mètres d’altitude sur l’île. Le branle blanc sert surtout à soigner les rhumatistes, l'arthrose, acroître la force musculaire et … 2021, Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici. La forêt de tamarins (avec le tamarin des hauts, endémique de la Réunion) est présente sur presque tout le pourtour de l’île. Famille : Blechnaceae, Bois blanc Famille : Orchidaceae, Blechne marginé Espèce endémique de l'île de La Réunion.jpg Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale. Anne-Laure Morel a repris ce remède de grand-mère à son compte, mais pour une utilisation beaucoup plus scientifique. Le Calumet est présent dans les zones sauvages, le plus souvent dans les hauteurs de l’Ouest et du Nord. Presentation du contexte de la decouverte, les caracteristiques succinctes du genre, les specificites morphologiques de l'espece, son ecologie, la revision du statut d'endemicite et l’extension du genre. L'endémisme régionale est à l'échelle des Mascareignes : La Réunion, l'île Maurice et Rodrigues, soit 153 espèces. Endémique qualifie une plante native d'une région déterminée et que l'on ne trouve pas ailleurs en site naturel. Pour une plante uniquement présente dans l'île de La Réunion, on parle d'endémisme strict ou local soit 236 espèces. Écrin exceptionnel de biodiversité, l’île de La Réunion propose une importante flore endémique, indigène et exotique. Une si jolie fleur jaune mérite bien une petite pause tisane . Vous pouvez ensuite, si vous le souhaitez, naviguer de photo en photo sans repasser par cette liste. Il existe à La Réunion plusieurs espèces d’Ambaville. Côté plumage, le mâle est gris avec les ailes noires, alors que la femelle est de couleur brune avec le ventre blanc strié de brun. Branle blanc arbuste endémique. Une espèce voisine habite l'île de Hawaï. Rich Acanthophoenix rubra est un palmier endémique de La Réunion et de l'île Maurice, son épithète rubra du latin ruber signifiant rouge, qui a un éclat rouge, lui a donné son nom vernaculaire de palmiste rouge. Famille : Orchidaceae, Angraecum undulatum Angraecum patens Frapp. Poupartia borbonica J.F. * Une espèce endémique est une espèce native d’une région déterminée qu’on ne peut retrouver nulle part ailleurs. La tige jeune […] Famille : Orchidaceae, Arnottie de Maurice En vous abonnant à notre newsletter vous serez informé de façon périodique. Le Fanjan femelle (appellation vernaculaire) est une fougère arborescente qui mesure entre 5 à 12 mètres de hauteur. Un tel nom peut donc désigner des taxons très différents selon le contexte. Angraecum costatum Frapp. Cette plante on la trouve facilement sur les étales des marchés forains de l’île.. Ou lors de vos balades en forêt dans les hauts. Pour une plante uniquement présente dans l'île de La Réunion, on parle d'endémisme strict ou local soit 236 espèces. Famille : Orchidaceae, Angrec strié Liste avec photos de la flore endémique :: Liste par nom scientifique de La Flore Endémique. Cette plante n’existe le plus souvent qu’à flanc de ravine, sur des escarpements rocheux ensoleillés.Ses feuilles sont vert bleuté et disposées sur les rameaux. Il fait partie des espèces menacées et protégées : la chasse, capture ou vente en sont interdites. C’est une plante succulente (adaptée pour survivre dans des milieux arides) dont les feuilles vertes sont épaisses, longues et épineuses sur les bords. Eviter la disparition d’un milieu unique au monde. Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. L’Ambaville est une espèce reconnue et utilisée dans la médecine traditionnelle à La Réunion, en tisane ou en décoction (ga… Famille : Orchidaceae, Angrec palmiforme Les feuilles juvéniles sont échancrées et ont souvent 5 à 7 lobes. Plante inscrite à la Pharmacopée Française Arbrisseau endémique de la Réunion appartenant au reliquat de la forêt semi-sèche. Ne ratez plus rien, en vous abonnant à notre newsletter vous serez informé de façon périodique. Angraecum palmiforme Thouars Il fait parti des joyaux de l'entomofaune au coeur de l'Archipel des Mascareignes (Océan Indien). Pour une meilleure expérience, veuillez modifier votre navigateur pour CHROME, FIREFOX, OPERA ou Internet Explorer. Les forêts de Bélouve, de Bébour, la Plaine des Fougères à Sainte-Marie et la Plaine des Tamarins à Mafate en sont constituées. Benthamia latifolia (Thouars) A. Cet oiseau au plumage vert olive est protégé à La Réunion. (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Dernière mise à jour : Vendredi 09 Avril 2021   Webmaster. Holttum Pour protéger la flore endémique les hauteurs sauvages sont devenues un parc national appelé parc national de La Réunion … Aussi connu sous le nom de Fouquet Noir ou Timize, cet oiseau marin est une espèce rare au monde. On observe le Zoizo blanc dans presque toute l’île, dans les forêts ou jardins. La Réunion : une île de nature. Le tamarin des hauts est un bel arbre endémique de la Réunion. ex Cordem Le mâle est de couleur noire avec le ventre blanc, la femelle quant à elle, possède un plumage brun. On la retrouve sur les hautes montagnes de l’île, comme par exemple devant le Piton des Neiges ou le Piton de La Fournaise. C’est le seul rapace de La Réunion. Mélange de végétation endémique et d’importations, la flore de la Réunion est à l’image de sa population, un métissage de toute beauté. Angraecum cilaosianum (Cordem.) Le palmiste blanc est une espèce endémique de la Réunion, Maurice et Rodrigues. Un espace pour vous faire découvrir les plantes de la Réunion autrement. Il est reconnaissable par sa tête bleu intense et sa longue queue en éventail qui est de couleur rousse. Famille : Orchidaceae, Asplenium daucifolium Une grande diversité. Ambaville : l’Ambaville (Hubertia Ambavilla) est un arbre endémique de La Réunion. Les feuilles adultes sont entières et obovale s. Famille : Orchidaceae, Angrec à nombreuses bractées Arbre endémique de la Réunion, il pousse dans les forêts humides de basse et moyenne altitude. Vahl Voici une série d’espèces endémiques de l’île que vous devez (re)connaître : Evidemment, on trouve le Tamarin des Hauts sur les hauteurs de La Réunion. L’espèce est protégée à La Réunion. L’espèce est donc protégée. Famille : Aspleniaceae, Benjoin, Benjoin-pays Nos anciens désignaient ces espèces par «bois … Branle blanc , stoebe passerinoides. Terminalia bentzoë (L.) L. f Un tamarin des Hauts dans les pâturages de la Plaine des Cafres . ex Cordem Adiante à racine touffues Le branle blanc sert surtout à soigner les rhumatistes, l'arthrose, acroître la force musculaire et … à l’île de La Réunion confirme l’endémicité de l’espèce sur deux îles des Mascareignes (Malvaceae) October 2016 Authors: LINFO.RE – créé le 9.02.2015 à 19h49 – mis à jour le 11.03.2016 à 14h17- La rédaction Les plantes endémiques de la Réunion. Angraecum cucullatum Thouars Resume : Une nouvelle espece d'orchidee, Liparis microcharis Schltr., endemique de Madagascar, a ete decouverte sur l'ile de La Reunion. Rich Le Mazambron marron fait partie des espèces protégées de l’île. Conseils, visites guidées du jardin botanique, consultations à domicile et location de plantes. Il se déplace souvent en petits groupes pour trouver de la nourriture. La flore vasculaire indigène de La Réunion comprend donc 236 endémiques strictes et 153 endémiques régionales, soit au total 389 espèces endémiques. Famille : Asteraceae, Ananas marron L’espèce est évidemment protégée. On la retrouve sur les hautes montagnes de l’île, comme par exemple devant le Piton des Neiges ou le Piton de La Fournaise. Une grande diversité. Branle blanc , stoebe passerinoides. Rendez-vous à la Pépinière Ti Mahot pour avoir le bonheur de préserver, ensemble, les plantes endémique de La Réunion Site web : Page Facebook Pépinière Ti Mahot Adresse: 462 RN2 Plante endémique de la Réunion . Espèce endémique de La Réunion. La SREPEN-RNE a contribué en 1982 à la réintroduction de cette plante endémique de l’île de la Réunion en voie de disparition. Le Papillon La Pâture (Papilio phorbanta - Papilionidae - Linné 1771) est endémique de La Réunion. La particularité du tamarin des hauts est que le … var. Kubitzki Une espèce sur trois est menacée de disparition à La Réunion selon le Comité français de l’UICN (Union internationale pour la conversation de la nature), selon une liste rouge publiée au mois de décembre et qui complète ainsi la liste rouge sur la faune de l’île. Guide et bonnes adresses pour les réunionnais à La Réunion. Elle pousse sur des rhizophores, sortes de petits pilotis qui les éloignent du sol tout en les nourrissant. Famille : Orchidaceae, Angrec rameux Famille : Asteliaceae, Angraecum costatum Famille : Orchidaceae, Angrec de Cilaos La redécouverte d’Hibiscus fragilis DC. Famille : Asteraceae, Ambaville bâtard Que faire ce week-end du 2 au 4 Mars à La Réunion . La forêt de tamarins (avec le tamarin des hauts, endémique de la Réunion) est présente sur presque tout le pourtour de l’île. Il est le seul bambou à ne pas avoir été introduit sur l’île, ce qui en fait l’unique bambou endémique de La Réunion. Famille : Thelypteridaceae, Amauropelta strigosa Cliquez sur une lettre pour accéder au nom des plantes correspondantes puis si elle est disponible à la photo. FLORE DE LA RÉUNION :: Retour. Amauropelta salazica (Holttum) Holttum Il est identifiable par son aspect visuel, car il ressemble à un corail marin. Tamarin des hauts. Hernandia mascarenensis (Meisn.) Famille : Orchidaceae, Angraecum patens File:Spathuliger gomyi Villiers, 1970 (Coleoptera, Cerambycidae). La Réunion Mi-aime-a-ou.com :: Rechercher une page, ACCUEIL DU SITE :: Hubertia tomentosa Bory On trouve le Bois de corail dans les ravines et forêts humides entre 700 et 1 400 mètres d’altitude. Tous droits réservés © 2002 / Cette plante médicinale inscrite à la pharmacopée française est bien connue des « tisaneurs » de La Réunion, qui la prescrivent sous forme d’infusion pour soigner les problèmes de peau ou de digestion. Gmel Verifiez votre boite mail pour valider votre inscription. Il est caractérisé par ses rameaux souvent privés d’écorce. f. et S. Moore il est reconnaissable à la base rouge vif de ses feuilles. Son bois peut être utilisé pour la construction de meubles ou d’objets d’art. C'est-à-dire unique en leur genre, il va donc de soit de les sauvegarder et de les préserver d'extinction. Les forêts tropicales humides favorisent quant à elles les épiphytes : lycopodes, orchidées, pipéracées…Les fougères colonisent les lieux et participent à cette image de … Liledelareunion.com vous propose par ordre alphabétique la liste des plantes de la Réunion. Il est identifiable par les cercles de plumes blanches qui entourent ces yeux, d’où le nom qu’on lui a donné. Le FAHAM OU FAHAME (Jumellea rossii Senghas), orchidée endémique des Mascareignes, inscrite à la Pharmacopée Française. Famille : Rhamnaceae, Ambaville blanche Petit Tamarin des hauts. Réparties sur les différents régions et reliefs de l'île, certaines d’entre elles sont endémiques. Immunisation de base et immunisation des enfants âgés de 6 à 11 mois. Adiantum rhizophorum Sw Dos d'Âne et le Cap Noir; La Plaine des Fougères; La Roche Écrite; Le massif de la Montagne et La Grande Chaloupe Il se ramifie à faible hauteur, et peut atteindre 15 m de haut. On le trouve exclusivement dans les forêts de l’île. Espèce endémique de La Réunion et l’île Maurice, elle se fait de plus en plus rare.. La flore des Mascareignes possède 5 espèces de palmiers endémiques Le palmiste blanc est un palmier endémique de l’île de basse altitude pouvant atteindre 20 mètres de haut, au tronc élégant à grandes feuilles pennées, rare dans la végétation naturelle. Famille : Thelypteridaceae, Ambaville

Le 20118 Sagone, Programme Eps Bac 2021, Vélo Libre-service Vannes, Circuit Vélo Vallée De Chevreuse, La Place Neuilly, Dessiner Une Terrasse En Perspective, Da Vinci Sarre Union Carte, Brasserie à Rouen, île De Sumatra, Location Chambon-sur-lac Particulier,

Par | 2021-02-11T09:45:33+00:00 jeudi 11 février 2021 - 9:45|0 commentaire

Laisser un commentaire


1 + 4 =


se connecter

Prendre contact

Téléphone : 05 53 04 38 61

Mobile : 06 08 28 09 27